BLOGS

Secrets d’un pilote de montgolfière à Bagan en Birmanie

publié le 16 Décembre 2013 par David

Secrets d’un pilote de montgolfière à Bagan en Birmanie


Du Myanmar à Marrakech, un guide de montgolfière globe-trotter partage ses expériences, ses adresses pour faire de la montgolfière, et des questions de sécurité.

Si vous cherchez sur Google " Bagan ", l'une des premières images que vous allez voir, c'est un ballon à air chaud rouge et or, flottant dans la lumière de l'aube, au-dessus d'une plaine d’anciens temples bouddhistes.

Seuls sept hommes et femmes volent dans ce ballon.

Ils sont embauchés chaque haute saison ( Octobre à Mars ) par « Balloons Over Bagan », une opération dans le centre de la Birmanie, qui est régulièrement sélectionnée en top des choses à faire sur les listes des voyageurs de la Birmanie.

Ian Martin est un de ces pilotes. Son dévouement à la montgolfière l’a amené à créer sa propre société de démonstration aérienne, et de  vols pour les entreprises au Royaume-Uni en 1997 .

" Certains vols, vous vous en souvenez toute votre vie », dit le globe-trotter Ian Martin. Aujourd'hui, Martin travaille avec ses clients à travers le monde à commercialiser et promouvoir leurs marques en utilisant des montgolfières.

" C'est le plus grand panneau d'affichage que vous pourriez réaliser " dit-il. " Les gens se souviennent toujours d’un ballon, parce que c'est inhabituel. "

En plus de gérer son entreprise, Martin effectue des vols pour les touristes au-dessus des paysages les plus étonnants du monde.

" Il ya beaucoup de possibilités en tant que pilote de ballon, car nous ne sommes  pas beaucoup», dit-il.

Bagan, la Toscane et Marrakech sont les trois principaux lieux où il vole.

Martin aide également à la mis en place des sociétés de montgolfière à travers le monde, et travaille sur de nouveaux projets au Kenya et au Panama.

Avant d'entreprendre sa carrière en ballon, Martin a travaillé dans la construction. Il a été attiré par la montgolfière " par accident", quand un fournisseur lui a offert un vol gratuit.

De là, c’est devenu un passe-temps, et une partie de sa vie.

Il a obtenu sa licence de pilote de ballon il ya 20 ans et a rejoint «Global Challenger " l'équipe de Richard Branson dans les années 1990.


En mai, une montgolfière est tombé au sol au  centre de la Turquie, après une collision avec un autre ballon, tuant deux touristes brésiliens. Il y a quelques temps, au moins cinq personnes auraient été blessés dans quatre accidents de montgolfière distincts causés par des vents violents.

Bien que Martin admette que les accidents sont inévitables, il insiste sur le fait que la montgolfière est la forme la plus sûre de l'aviation.

« Les préoccupations de sécurité ont tendance à concerner  essentiellement le carburant, le propane et les tuyaux que nous utilisons», explique t-il.

«Il est crucial d’éviter les fuites qui peuvent provoquer des incendies. La deuxième chose est d'essayer de limiter les erreurs de pilotage. Il faut garder les pilotes bien informés, bien formés et " à jour avec toutes les modifications ou progrès dans les équipements".
Il n'est pas possible de diriger un ballon dans le sens que l’on souhaite.

Au lieu de cela , les pilotes se fient à ​​la vitesse et la direction des vents à différentes hauteurs pour la navigation et le contrôle. Pour obtenir un permis, ils doivent passer un examen qui traite de la météorologie, entre autres choses.
Le succès d'un vol dépend tellement du temps que les entreprises au Royaume-Uni tendent à se limiter aux mois d'été.

Le passage annuel de Martin en Birmanie est un moyen de gagner un revenu en hiver et de « chasser le soleil », dit-il.

Le pilote britannique reste normalement à Bagan pendant trois ou quatre mois par an. Il travaille ici depuis 2005.

Martin dit qu'il aime le pays et le peuple birman, qui «ont un très bon sens de l'humour."

Les récents changements qu'il a vu en Birmanie sont énormes, et il craint que le pays ne reste pas intact pour toujours.

Il observe que la cupidité a commencé à s'infiltrer, et, par exemple, il dit que les chambres d'hôtels sont souvent plus chers que ce qu'elles valent.

" J'espère que le pays continuera à se développer, mais il faut le faire d'une manière qui ne soit pas trop commerciale», dit-il.

L'affinité de Martin avec les habitants qui manipulent les montgolfières à Bagan s'est renforcée lors d'un vol plus tôt cette année. Il partageait souvent des blagues avec ses assistant ssur le terrain, qui ont suivi le vol dans un camion, pour assurer un atterrissage en toute sécurité.

Martin est un artiste.
" Pour être un pilote de ballon, vous devez être un showman " dit-il, ajoutant qu'il est important de construire une relation avec les passagers, car ainsi chaque vol est différent.
" Vous pourriez rencontrer quelqu'un qui est balayeuse, mais aussi un médecin, un professeur ou même un membre de la royauté ... et c'est très gratifiant."
Lors d’un de ses voyages préférés, Martin a volé avec une princesse sur la rivière Irrawaddy et a atterri sur un banc de sable parmi les villageois locaux.

" Certains vols", dit-il, " vous vous en rappelez toute votre vie. "
 
Vous pouvez avoir plus d’informations en consultant cette page sur la montgolfière à Bagan, et renseignez vous également sur les séjours dans le pays, en allant sur la page d'accueil du site.

Laissez un commentaire




Conseiller expert Birmanie
ROMAIN

Nos experts du voyage en Birmanie sont à votre écoute du lundi au samedi de 9h30 à 18h30

01 40 03 35 87
DEVIS
32 ANS DE VOYAGES RÉUSSIS
CFA Voyages
    • 4 agences à Paris
    • Meilleurs tarifs garantis
    • Spécialiste de l'Asie depuis 1986
    • 20 conseillers experts à votre service
    • 40 000 voyageurs satisfaits chaque année
    • 1er partenaire de Thai Airways, Vietnam Airlines, Singapore Airlines et Malaysian Airlines
Votre conseiller Birmanie
Carte de la Birmanie - Myanmar - Asie
République de l'union du Myanmar
Les avis de nos voyageurs 4.5/5 (106 avis)

Complètement fermé au tourisme avant 1990, le Myanmar s’ouvre peu à peu aux visiteurs étrangers. Bien que certaines grandes villes se modernisent et perdent peu à peu leur charme d’origine, la grande majorité du pays est restée intacte, offrant une expérience unique et authentique. Vous profiterez ainsi d’une atmosphère particulière, sereine, loin des sentiers battus, des circuits habituels et des sites touristiques bondés. Le Myanmar est toujours un territoire fascinant et inconnu alors profitez-en avant qu’il ne perde tout ses mystères !

Voyage Birmanie